Lors de sa rencontre avec Li Qiang à Pékin, le président al-Assad: S’orienter vers l’est est une garantie politique, culturelle et économique pour la Syrie

Pékin – SANA /Le président Bachar al-Assad a affirmé que la Syrie est plus déterminée à s’orienter vers l’Est car il est la garantie politique, culturelle et économique.

Le président al-Assad a souligné aujourd’hui lors de sa rencontre avec le Premier ministre chinois Li Qiang à Pékin : « Je vous félicite pour la merveilleuse organisation de l’ouverture du championnat des Jeux asiatiques il y a deux jours, et je voudrais vous remercier d’avoir payé attention à chaque détail de cette visite pour en faire une visite réussie. Je suis heureux de vous rencontrer aujourd’hui après une réunion très réussie. Le président Xi Jinping et moi-même avons tenu des discussions à Khanju, et l’un des résultats les plus marquants de cette réunion a été la déclaration stratégique sur les relations entre nos deux pays ».

Le président al-Assad a remercié le gouvernement chinois pour le soutien qu’il a apporté à la Syrie pendant la guerre, et pendant le tremblement de terre qui a frappé la Syrie au début de cette année en particulier, sur le plan humanitaire ou politique, ce qui a eu un grand impact sur l’atténuation des impacts de la guerre en Syrie et sur sa lutte contre le terrorisme et le blocus.

Le président al-Assad a mis l’accent sur le rôle important que joue la Chine sur la scène internationale, faisant savoir que les relations entre les deux pays pourraient être lancées plus fortement à travers les trois initiatives proposées par le président Xi Jinping pour développer la coopération dans les domaines économique et culturel et mettre au point des projets d’investissement conjoints dans le cadre de l’initiative “la Ceinture et la Route”.

« La plupart des pays du monde attendent avec impatience que la monnaie chinoise devienne une monnaie internationale, d’autant plus que l’arme de l’Occident contre les pays du monde est le dollar », a conclu le président al-Assad.

Pour sa part, le Premier ministre chinois a estimé que les faits ont prouvé que la Syrie et la Chine sont des amis, et que le monde aujourd’hui est loin de la sécurité et de la stabilité, ajoutant qu’à ce stade crucial, nous avons besoin de plus de coordination et de coopération pour préserver les intérêts communs des deux pays.

Il a réitéré le soutien continu de la Chine à la Syrie afin de parvenir à un développement conjoint entre les deux pays.

« Le développement en Syrie était confronté à des sanctions et à un blocus, et la Chine souhaitait donc saisir l’occasion pour annoncer l’établissement de relations stratégiques lors de la réunion des présidents Assad et Xi Jinping pour apporter son soutien à la Syrie, notamment dans le domaine de la reconstruction et la consolidation de la stabilité, affirmant que la Chine accueillait la Syrie en tant que partenaire de l’initiative « la Ceinture et la Route ».

Li Qiang a dit au président Assad : « Vous, Monsieur le Président, êtes un ami cher et ancien du peuple chinois. »

L.A.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Check Also

Sabbagh à l’ambassadeur indien : Il est nécessaire de travailler pour renforcer et propulser les relations bilatérales dans tous les domaines

Damas – SANA / Le président de l’Assemblée du peuple, Hamouda Sabbagh, a souligné la nécessité …