Ministère des Affaires étrangères : Le veto américain confirme que Washington mène une guerre avec l’occupation dans la bande de Gaza

Damas-SANA/ La Syrie a condamné l’usage par les États-Unis du veto contre un projet de résolution du Conseil de sécurité de l’ONU visant à mettre fin à l’agression israélienne continue contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza, soulignant que le veto prouve pour la énième fois que Washington n’est pas seulement partenaire du massacre commis par l’occupation, mais mène la guerre dans la bande de Gaza à ses côtés.

Le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a déclaré aujourd’hui dans un communiqué dont SANA a reçu une copie : « la Syrie condamne l’utilisation des États-Unis du veto contre un projet de résolution dont l’objectif premier était de mettre fin au massacre commis par l’entité sioniste raciste contre le peuple palestinien, lors de la session du Conseil de sécurité tenue hier soir, il a également condamné en même temps la politique désastreuse du Royaume-Uni, qui s’est abstenu de voter, ainsi que les politiques occidentales qui ont encouragé l’occupation pendant 64 jours à commettre des crimes de génocide et de destruction massive dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.

Le ministère a ajouté : ” les États-Unis ont torpillé le projet de résolution du Conseil de sécurité appelant à la fin du massacre commis par l’occupation dans la bande de Gaza, alors que les ministres des Affaires étrangères de certains pays arabes quittaient les portes du Département d’État américain, où ils ont tenté une nouvelle fois de persuader Washington de faire pression sur son ami sioniste pour qu’il arrête le massacre”, soulignant que l’utilisation du veto américain indique pour la énième fois que Washington n’est pas seulement un partenaire dans ce massacre, mais qu’il mène une guerre dans la bande de Gaza aux côtés de l’occupation.

Le ministère a indiqué que le nouveau veto américain s’inscrit dans la continuité du blocage de Washington et de ses alliés d’environ 100 projets de résolution au Conseil de sécurité, ce qui a conduit à la poursuite des massacres contre les Palestiniens sans dissuasion depuis 1948 jusqu’à aujourd’hui, soulignant que les États-Unis et certains de leurs alliés ont récemment eu recours à la mobilisation de leurs flottes sur les rives de la Méditerranée orientale pour encourager l’entité sioniste à poursuivre son agression et lui fournir des livraisons ininterrompues d’armes qui tuent le reste de la population de Gaza.

Le ministère des Affaires étrangères a indiqué que le soutien continu des États-Unis à leurs agents dans la région de Jazira, le renforcement de leurs bases dans les gouvernorats de Hassaké et de Deir Ezzor, et le fait de ne pas permettre la condamnation des attaques israéliennes répétées contre des aéroports civils et d’autres sites en Syrie s’inscrivent dans le cadre d’un plan sioniste unique visant à éliminer les aspirations arabes dans tous ses pays.

Le ministère a réaffirmé que le soutien américain et occidental à l’occupation israélienne, est le comble de l’hypocrisie et que cela ne peut se traduire sur le terrain que par une autorisation à l’occupation de continuer à massacrer et à tuer des Palestiniens.

M.Ch.

Check Also

Al-Hujaimie et Abdelmoula examinent les efforts de l’Irak et de l’ONU pour apporter de l’aide humanitaire au peuple syrien

Damas-SANA/ Le chargé d’Affaires de l’ambassade irakienne à Damas, Yassin Charif al-Hujaimie, a examiné avec …