Sommet syro-russe à Moscou entre les présidents al-Assad et Poutine… Les discussions ont porté sur le développement de la coopération bilatérale et la lutte contre le terrorisme

Moscou-SANA/ Un sommet syro-russe s’est tenu à Moscou entre les présidents Bachar al-Assad et Vladimir Poutine qui ont discuté des dossiers de la coopération entre les deux pays et des mesures prises pour l’élargir et la développer afin d’atteindre les intérêts communs.

Le sommet, qui a commencé par une longue rencontre entre les deux présidents, a rejoint par la suite le ministre des Affaires étrangères, Fayçal Miqdad, et le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

L’entretien a porté sur la coopération conjointe entre les armées des deux pays dans le processus de la lutte contre le terrorisme et l’achèvement de la libération des territoires qui sont encore sous le contrôle des réseaux terroristes.

Ils ont également discuté des mesures prises sur la voie politique.

Les deux présidents ont souligné l’importance d’achever le travail dans cette voie afin de parvenir à un consensus entre les Syriens sans aucune ingérence extérieure.

Les discussions ont également porté sur les domaines de la coopération économique entre les deux pays.

Les présidents al-Assad et Poutine ont, en outre, discuté des derniers développements sur les deux scènes régionale et internationale.

Au début du sommet bilatéral, le président al-Assad a déclaré : « Je suis heureux que nous nous réunissions aujourd’hui à Moscou et l’opération conjointe de la lutte contre le terrorisme a maintenant duré environ six ans au cours desquels les armées syrienne et russe ont réalisé de grandes réalisations, non seulement en libérant les territoires ou en renvoyant les réfugiés dans leurs villes et villages, mais aussi en protégeant de nombreux citoyens innocents dans ce monde, étant donné que le terrorisme ne connaît pas de frontières politiques et ne s’arrête pas aux frontières politiques ».

Le président al-Assad a indiqué que le lancement du processus politique, que ce soit à Sotchi, Astana ou à Genève récemment, et après deux ans maintenant, il existe des obstacles, car il y a des pays qui soutiennent les terroristes et qui n’ont aucun intérêt à ce que ce processus se poursuive dans le sens de la stabilité en Syrie.

« Certains pays ont imposé au peuple syrien un embargo que nous qualifions d’inhumain, immoral et illégal, mais, en dépit de tout cela nous sommes déterminés en Syrie en tant que gouvernement et institutions d’Etat à procéder parallèlement à la libération des territoires et au processus de dialogue politique », a-t-il fait savoir.

Le président al-Assad a indiqué que cette visite à Moscou constitue une opportunité importante pour discuter de ces deux points, en plus des relations bilatérales qu’une équipe de spécialistes des deux gouvernements suivra parallèlement avec cette rencontre.

Et le président al-Assad d’ajouter : « Je veux profiter de cette réunion pour remercier l’Etat et le peuple en Russie pour l’aide humanitaire fournie au peuple syrien, que ce soit à propos de la pandémie de Coronavirus récemment ou en ce qui concerne le fait d’assurer toutes les nécessités de base dont le citoyen syrien a besoin dans sa vie quotidienne ».

Le président al-Assad a également remercié l’institution politique russe, en particulier le ministère des Affaires étrangères, pour les efforts qu’elle avait déployés dans les instances internationales en vue de défendre le droit international, qui au départ prévoit la souveraineté des Etats et le droit des peuples à déterminer leur avenir et leur sort.

Pour sa part, le président Poutine s’est déclaré heureux d’accueillir à nouveau à Moscou le président al-Assad et de le féliciter pour le très bon résultat des élections présidentielles. « Ces résultats indiquent que les Syriens vous font confiance malgré toutes les difficultés et tragédies des années précédentes et qu’ils associent avec vous le processus de reconstruction et de retour à la vie normale », a-t-il indiqué, précisant que la combinaison de toutes les forces en Syrie permettra au pays de se relever, de démarrer un développement impulsif et d’aller de l’avant.

Et le président Poutine d’ajouter : « Beaucoup a été fait pour cela, et grâce à nos efforts conjoints, la plupart des territoires syriens ont été libérés après que les terroristes aient subi de très lourdes pertes, et le gouvernement syrien contrôle désormais 90% des territoires ».

Poutine a souligné que le problème principal est que des forces armées étrangères sont présentes sur le territoire syrien sans l’accord des Nations unies et sans la permission de l’Etat syrien, « ce qui se contredit clairement avec le droit international et ne permet pas de conjuguer le maximum d’efforts pour aller sur la voie de la reconstruction du pays au rythme qui aurait été possible dans le cas où le gouvernement légitime avait pris le contrôle de tous les territoires. Malheureusement, il existe encore des foyers des terroristes qui non seulement contrôlent une zone, mais continuent également à terroriser les civils », a-t-il indiqué.

Poutine a ajouté que malgré cela, les réfugiés retournent activement dans les zones libérées et les efforts conjoints portent des fruits », a-t-il souligné

« Je ne parle pas maintenant uniquement de l’aide humanitaire de la Russie au peuple syrien, mais aussi du développement des relations économiques et commerciales, vu que le volume des échanges commerciaux a augmenté trois fois et demie au cours du premier semestre de l’année », a-t-il fait savoir.

Le président russe a précisé que son pays œuvre avec la Syrie pour résoudre le principal problème auquel est confrontée toute l’humanité actuellement, à savoir la lutte contre la pandémie de Coronavirus, soulignant que les premières livraisons des vaccins (Sputnik V) et (Sputnik Light) étaient arrivées en Syrie, émettant enfin l’espère que par des efforts conjoints, le peuple syrien s’élèvera en aidant à relancer l’économie, la situation sociale et le domaine de la santé en premier lieu.

Raghda Bittar

Check Also

Poursuite de la régularisation de la situation des personnes recherchées dans la ville de Mayadine à Deir Ezzor

Deir Ezzor – SANA / Les services compétents ont poursuivi la régularisation de la situation …