La localité de Machqita dans la banlieue de Lattaquié … l’une des destinations touristiques populaires les plus importantes

Lattaquié- SANA/La localité de Machqita, à 23 km au nord de Lattaquié, est une destination touristique la plus importante dans le gouvernorat en raison de sa richesse en éléments naturels et de sa vue distinctive sur la mer de Méditerranée, d’un côté et le barrage de « 16 Tichrine » avec ses sept lacs, de l’autre

Dans une déclaration à la correspondante de SANA , le pro fesseur de la langue arabe, ancien maire de la ville, Kasser Mayassa, a fait noter que le nom de la localité est d’origine romaine et signifie « la terre irriguée », en raison du grand nombre de ses sources d’eau, indiquant qu’il y a de nombreuses tombes romaines, des canaux d’argile et des citadelles archéologiques qui se répandant aux environs de la localité, ce qui confirme que cette zone fut habitée depuis l’Antiquité.

Il a ajouté que le village de Machqita se caractérise par une impression esthétique en raison de ses éléments naturels, ses montagnes, ses forêts, ses lacs et ses vallées attirant les animateurs des shooting photo, les réalisateurs et les groupes touristiques qui aiment la nature, les passionnés de camping, à ajouter les divers services touristiques imposés par la grande affluence tout au long de l’année et des saisons printanière et estivale en particulier.

Avant que le tourisme entre dans la société du village, les habitants comptaient dans leur vie sur la culture des olives, des agrumes et des arbres fruitiers, en particulier les pommes, les pêches, l’abricot et les noix, en plus l’élevage de bétail, de vers à soie et la fabrication des mouchoirs en soie, qui revient après l’intérêt accordé par le gouvernement pour faire revivre ce métier du patrimoine ancien.

En ce qui concerne le côté culturel, le village contient la première école dans la région, qui avait été construite par ses habitants avec leurs propres mains et à leurs frais.

 

Mme Zanoub Saleh, alias Um Abir, à l’âge de 70 ans, a indiqué que la vie n’est plus la même qu’auparavant, elle a beaucoup évolué, ainsi que les conditions de vie et la forme de la ville qui ont tellement changé à la lumière de la renaissance urbaine que la région avait connue avec sa transformation en une destination touristique après la mise en place du barrage de 16 Tichrine.

A.Saijary/R.Bittar

Check Also

La milice des ‘’FDS’’ enlève /15/ enseignants de l’une des écoles de Qamichli dans la banlieue de Hassaké

Hassaké- SANA / La milice des ‘’FDS’’ soutenue par les forces d’occupation américaine, avait enlevé …