Al-Assiouti : La poursuite de l’imposition des mesures coercitives contre la Syrie constitue une violation du droit international

Le Caire – Sana/ Le vice-président du Parti égyptien des droits de l’homme et de la citoyenneté, Sayed al-Assiouti, a condamné la poursuite de l’Union européenne et des pays occidentaux d’utiliser la politique de mesures coercitives unilatérales contre la Syrie.

Dans une déclaration spéciale qu’il a donnée au correspondant de SANA au Caire, al-Assiouti a déclaré que «La déclaration émise ces derniers jours par le Conseil européen et qui vise à renouveler les sanctions injustes contre la Syrie, se contredit aux lois et aux conventions internationaux, lesquels les pays doivent jouir en vertu du droit international ».

A.S./ D.H.

Check Also

Un homme armé de la milice des « FDS » tué par balles de personnes non-identifiées au sud de Hassaké

Hassaké-SANA /Les attaques contre la milice des « FDS », soutenue par les forces d’occupation américaines, se …