Dechti : Nous rejetons la poursuite des mesures coercitives visant la Syrie

Genève-SANA / Le président du Conseil International de Soutien à des Procès Équitables et aux Droits de l’Homme (ICSFT), Abdul Hamid Dechti, a affirmé que le Conseil rejette la poursuite des mesures économiques coercitives et unilatérales visant la Syrie par l’Union européenne et les Etats-Unis.

Lors de son intervention aujourd’hui lors du dialogue interactif avec la commission d’enquête sur la Syrie dans le cadre de l’ordre du jour de la 44e session du Conseil des droits de l’homme, Dechti a qualifié de “terroriste” la soi-disant « Loi César » qui vise le peuple arabe syrien et les peuples des pays voisins.

« Il est regrettable que la commission d’enquête perd ses efforts, son impartialité et son autonomie à cause d’informations erronées incluses dans le rapport », a-t-il dit.

A.Ch.

Check Also

Participation importante aux cours supplémentaires pour la catégorie « B » des élèves de primaires et de collège dans le gouvernorat d’Alep