Yazaji : Nous luttons contre le coronavirus dans des circonstances extraordinaires

Genève-SANA / Avec la participation de la Syrie, les travaux de la 73e session de l’Assemblée mondiale de la Santé ont commencé aujourd’hui et dureront deux jours dans son siège à Genève via la vidéoconférence à l’ombre de la propagation du coronavirus.

Dans une allocution qu’il a prononcée via la vidéoconférence, le ministre de la Santé, Nizar Yazaji, a indiqué que le personnel dans le secteur de la santé en Syrie lutte contre le coronavirus avec bravoure et à l’ombre des circonstances extraordinaires qu’impose la guerre terroriste qui se poursuit depuis plus de neuf ans et qui est accompagnée de mesures économiques coercitives et unilatérales injustes qui entravent la capacité des secteurs de services, notamment celui de santé.

«Alors que des pays ayant de forts systèmes économiques et de santé trouvent une difficulté de contenir la pandémie et de sauver la vie des gens, les Etats-Unis et des pays européens continuent à imposer des mesures coercitives à la Syrie d’une manière entravant la capacité du secteur de la santé à lutter contre la pandémie et à assurer les équipements nécessaires pour la prévention, le diagnostic et le traitement », a-t-il dit.

Il a en outre appelé à lever les mesures coercitives imposées à la Syrie pour qu’elle puisse protéger sa sécurité de santé et la vie de ses citoyens dans les différentes circonstances.

Yazaji a fait savoir que la situation de santé des compatriotes en Palestine occupée et au Golan syrien occupé, notamment ceux détenus dans les geôles de l’occupant, suscite l’inquiétude à l’ombre des pratiques sauvages qui les visent et de la négligence médicale préméditée, ce qui les expose à la contagion au coronavirus.

A.Ch.

Check Also

L’éphéméride du 25 mai

Damas / Ci-après quelques événements qui se sont déroulés le 25 mai : – 1805 …