De grands efforts faits pour réhabiliter les infrastructures endommagées par les terroristes à Idleb

Idleb-SANA / Après la libération de nombreuses zones dans la banlieue d’Idleb du terrorisme qui y avait fait une grande destruction dans les infrastructures et les services, les parties concernées œuvrent pour y réhabiliter les différents services, notamment les réseaux et les projets d’eaux et d’électricité, ainsi que les écoles, qui contribuent au soutien aux habitants et à leur encouragement à regagner leurs villes et maisons desquelles ils ont été déplacés par les terroristes.

Dans une déclaration à SANA, le directeur de la société publique de l’électricité dans le gouvernorat d’Idleb, Mamdouh Abdo, a indiqué que le réseau électrique dans les zones libérées par l’armée arabe syrienne et qui avaient été détruites par les terroristes pendant leur présence.

Il a fait allusion à l’évaluation de volume des dégâts dans les centrales et les lignes d’électricité et aux études menées à cet égard pour les réhabiliter selon les capacités disponibles.

Quant à la ville de Khan Cheikoun à laquelle des centaines de familles étaient retournées après sa libération du terrorisme, Abdo a souligné la consécration de 200 millions L.S. à la ville.

A propos de la ville de Maarret Nou’man dans la banlieue sud d’Idleb, il a dit qu’elle sera alimentée en électricité par le biais de la ligne s’étalant de Morek.

Dans une déclaration similaires, Mohammad Ajami, directeur de l’établissement public des eaux potables à Idleb, a indiqué que 4 puits seront établis pour assurer l’eau potable aux habitants venant à Khan Cheikhoun.

A.Ch.

Check Also

En réponse aux mesures prises pour lutter contre le coronavirus… Les Syriens effectuent la prière de l’Aïd chez eux pour la première fois

Damas-SANA/ En réponse aux mesures préventives prises pour lutter contre le coronavirus, les Syriens ont …