Grospic : Les mesures coercitives occidentales imposées à la Syrie sont des crimes

Prague – SANA / Stanislav Grospic, président du groupe d’amitié parlementaire tchèque avec la Syrie, a affirmé que les mesures coercitives unilatérales imposées par les Etats-Unis et les pays de l’UE à la Syrie sont des crimes, appelant à les lever immédiatement.

Dans une déclaration donnée au correspondant de SANA à Prague, Grospic a souligné que ces mesures constituent une seconde guerre menée contre la Syrie pour nuire au peuple et à l’économie de ce pays et entrave la libération des zones qui sont encore sous le contrôle des réseaux terroristes.

Grospic a fait savoir que le peuple syrien est le seul qui porte le fardeau de la lutte antiterroriste au lieu du monde.

L.A.

Check Also

Découverte d’armes, de munitions et d’un drone abandonnés par les terroristes dans la banlieue sud d’Idleb

Idleb-Damas / Des unités de l’armée arabe syrienne ont découvert alors qu’elles ratissaient les zones …