Lavrov et Pedersen : Nécessité d’éliminer le terrorisme à Idleb

Moscou – SANA/ Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a souligné la nécessité d’éradiquer le terrorisme à Idleb et d’apporter de l’aide humanitaire à ceux qui en ont besoin en Syrie sans politisation.

Au début de sa rencontre aujourd’hui à Moscou avec l’émissaire spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Syrie, Geir Pedersen, Lavrov a dit : ” La situation sur le terrain s’améliore en Syrie, les terroristes ont été expulsés de la plupart des zones qu’ils contrôlaient”, affirmant à ce propos la nécessité d’éliminer le terrorisme à Idleb.

Lavrov a souligné la nécessité d’apporter de l’aide humanitaire à ceux qui en ont besoin en Syrie sans politisation, précisant à cet égard que l’acheminement de l’aide humanitaire doit se faire sous supervision onusienne dès que possible.

Lavrov a ajouté que les terroristes entravent l’acheminement de l’aide humanitaire en Syrie et en prennent possession, ce qui est inacceptable.

Lavrov a appelé la Communauté internationale à faciliter le retour des Syriens déplacés dans leur pays et à contribuer efficacement à la reconstruction de la Syrie.

Dans une autre contexte, il a estimé que le lancement de l’action du comité de débat de la constitution est un pas important dans le cadre du processus politique pour résoudre la crise en Syrie, affirmant que la Russie continuera à soutenir les efforts des Nations Unies dans ce cadre.

Pour sa part, Pedersen a souligné la nécessité de lutter contre le terrorisme à Idleb et de créer les conditions appropriées pour le retour des Syriens déplacés et la reconstruction de la Syrie.

Pedersen a indiqué que l’action du comité de débat de la constitution est complètement dirigée par la Syrie et que la mission des Nations Unies est de faciliter son action.

D.H.

Check Also

Découverte d’un QG des chefs du réseau terroriste du « Front Nosra » sur l’autoroute d’Alep-Azaz

Alep -SANA/  Des unités de l’armée arabe syrienne ont découvert, alors qu’elles ratissaient les villages …