Pedersen : Aucun accord n’est conclu sur l’ordre du jour du comité de débat de la constitution

Genève-SANA/  L’émissaire spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Syrie, Geir Pedersen, a indiqué qu’il était impossible de tenir des séances lors du 2e round du comité chargé de débattre la constitution à Genève parce qu’il n’y avait pas d’accord sur l’ordre du jour, émettant l’espoir de fixer la date du prochain round.

Dans un point de presse qu’il a tenu aujourd’hui à Genève, Pedersen a fait noter : « Il y avait quotidiennement plusieurs rounds de discussions avec les différentes délégations, lesquelles étaient bonnes, sérieuses et professionnelles. Nous essayions de parvenir à une entente, mais on n’a pas pu le faire ».

Répondant à une question sur l’agression turque contre les territoires syriens, Pedersen a affirmé l’importance de respecter la souveraineté de la Syrie et son intégrité territoriale, conformément à la résolution du Conseil de sécurité N°2254.

R.F. / A.Ch.

Check Also

Au 38e souvenir de la décision sur l’annexion du Golan, le Golan reste toujours arabe syrien

Quneitra -SANA/  Trente-huit ans après la décision proclamée par l’entité de l’occupant israélien sur l’annexion …