Le doyen des détenus syriens et arabes Sedqi Maqet refuse sa libération à condition de l’éloigner du Golan syrien arabe occupé

Quneitra-SANA/ Le doyen des détenus syriens et arabes dans les prisons de l’occupant israélien, le militant Sedqi Maqet, a réitéré son engagement à l’approche de la Résistance et à la lutte contre l’occupation israélienne, refusant de le libérer à condition de l’éloigner du Golan arabe syrien occupé.

Dans une lettre envoyée de la prison de Naqab au sud de la Palestine occupée à sa famille dans le Golan syrien arabe occupé, dont une copie est parvenue à Sana, Maqet a affirmé son rejet de sa libération conditionnelle par les autorités de l’occupation israéliennes, qui stipulent sa libération à condition de l’éloigner du Golan syrien occupé et de sa ville natale de Majdal Chams, insistant sur son appartenance à son pays d’origine, la Syrie, et son attachement à l’identité arabe syrienne et au droit de vivre chez lui dans sa ville.

Maqat a souligné que la condition des autorités d’occupation israéliennes de le libérer en échange de son renvoi du Golan syrien occupé verse dans leur politique agressive et répressive visant à éloigner les symboles nationaux des fils du Golan syrien occupé de leur terre, comme c’était le cas avec plusieurs dirigeants palestiniens.

D.H./ L.A.

Check Also

Au 38e souvenir de la décision sur l’annexion du Golan, le Golan reste toujours arabe syrien

Quneitra -SANA/  Trente-huit ans après la décision proclamée par l’entité de l’occupant israélien sur l’annexion …