Le président al-Assad : Le plus important paramètre de la force de l’axe de la lutte antiterroriste est son attachement aux constantes inchangeables

Damas-SANA/  Le président Bachar al-Assad a reçu aujourd’hui le président de la commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère au Conseil de la Choura iranien, Mojtaba Zolnour, et la délégation qui l’accompagne.

L’entretien a porté sur les derniers développements dans la région.

Les deux parties ont affirmé la poursuite de la coopération et de la coordination dans la lutte contre le terrorisme jusqu’à son éradication en faveur de la sécurité et de la stabilité dans les pays de la région entière.

Les deux parties ont également examiné les moyens de développer les relations entre les deux pays dans les différents domaines, notamment dans le domaine économique.

Le président al-Assad a affirmé que le plus important paramètre de la force de l’axe de la lutte antiterroriste est son attachement aux constantes et aux principes inchangeables.

« Nous et les amis, nous continuerons à confronter les convoitises de l’Occident et de ses pays colonialistes en frappant leurs agents et leurs mercenaires qui ont commencé à être expulsés de plusieurs zones », a-t-il fait noter.

Le président al-Assad a indiqué que la Syrie soutient tout effort visant à parvenir à un règlement de la situation en Syrie, « mais il y a des tentatives en cours de prétendre que la solution de la guerre aurait lieu via le comité constitutionnel,  chose qui n’est pas vraie, car la guerre en Syrie ne s’était produite à cause d’une divergence sur la constitution, mais parce qu’il y a un terrorisme qui a débuté par le meurtre, l’intimidation et le sabotage. La guerre ne prendra fin qu’après l’éradication du terrorisme », a-t-il précisé.

De son côté, Zolnour a félicité la direction et le peuple en Syrie pour les victoires réalisées sur le terrorisme jusqu’à présent, disant : « Ce qui rassemble l’Iran et la Syrie dépasse les questions tactiques sur le terrain, mais il est le même sort et l’histoire commune honorable ».

Il a affirmé que l’Iran, depuis sa révolution, avait traversé la même la guerre, que les Syriens mènent aujourd’hui, et qu’il l’avait remportée en dépit de ses fronts multiples comme la Syrie triomphera en dépit des difficultés dont elle fait l’objet.

R.F. /A.Ch.

Check Also

Inauguration de la maquette de la Rose damascène sur la place des Omeyyades à l’occasion de son inscription sur la liste du patrimoine humain de l’UNESCO

Damas-SANA / A l’occasion de l’inscription de la Rose damascène sur la liste du patrimoine …