Des années après sa fermeture, le musée d’Alep rouvre ses portes devant ses visiteurs et les archéologues

Alep-SANA / Quelques années après sa fermeture à cause de la guerre terroriste menée contre la Syrie, le musée national d’Alep a rouvert ses portes devant ses visiteurs et les archéologues en exposant plus de 50 mille pièces antiques qui témoignent des civilisations authentiques qui s’étaient succédées dans la région.

Dans un point de presse, le directeur général des Antiquités et des Musées, Mahmoud Hamoud, a indiqué que la réouverture du musée après huit ans de fermeture est une annonce de sa réanimation en tant que musée mondial qui inclut des pièces antiques rares représentant les civilisations de la vallée de Khabour, de l’Euphrate, de la région centrale, d’Idleb et d’Alep.

« La réouverture du musée adresse un message confirmant la victoire de notre peuple sur l’injustice, l’agression, le terrorisme et l’ignorance », a-t-il fait noter.

Hamoud a souligné le rôle important de la direction des Antiquités pour sauver les contenus du musées en les transportant à Damas lorsque la ville d’Alep faisait l’objet quotidiennement des attaques terroristes aux roquettes.

Il a assuré que la direction des Antiquités avait contribué, en collaboration avec le Japon et le PNUD, à la restauration des départements du musée détruits par les terroristes.

A.Ch.

Check Also

Au 38e souvenir de la décision sur l’annexion du Golan, le Golan reste toujours arabe syrien

Quneitra -SANA/  Trente-huit ans après la décision proclamée par l’entité de l’occupant israélien sur l’annexion …