Une délégation de l’Assemblée du peuple participe à la 141ème Assemblée de l’Union interparlementaire et tient plusieurs rencontres

Belgrade-SANA/ Une délégation de l’Assemblée du peuple qui participe à la 141ème Assemblée de l’Union interparlementaire (UIP) tenue à Belgrade en Serbie a examiné avec la présidente de l’Union interparlementaire, Gabriela Cuevas Barrón les derniers développements en Syrie.

Le vice-président de l’Assemblée du peuple, Najdat Anzour, qui préside la délégation, a donné un aperçu exhaustif sur les derniers développements en Syrie, affirmant le retour de la vie normale dans toutes les zones libérées du terrorisme par l’armée arabe syrienne.

Il a souligné les dangers de l’agression menée par le régime turc sur l’unité et l’intégrité territoriale de la Syrie, en tant que violation de toutes les normes et chartes internationales.

De son côté,  Barrón a indiqué que l’agression turque contre la Syrie est une transgression du droit international et elle contribuera à raviver la tension et à entraver les efforts de l’ONU pour le règlement de la crise en Syrie.

Anzour a appelé Barrón à visiter la Syrie dès que possible à la tête d’une délégation de l’UIP.

La délégation de l’Assemblée du peuple a de même rencontré la délégation française participant aux travaux de l’Assemblée de l’UIP, présidée par le membre de l’Assemblée nationale française, Hubert Julien-Laferrière.

La délégation française a exprimé sa vive inquiétude quant à l’agression turque contre les territoires syriens.

La délégation de l’Assemblée du peuple a affirmé que l’armée arabe syrienne fait son devoir de repousser l’agression et de protéger tous les citoyens syriens.

La délégation syrienne a réclamé au gouvernement français de réviser sa politique vers la Syrie et d’arrêter son soutien aux politiques des Etats-Unis visant à provoquer plus de chaos dans la région, notamment son soutien aux mesures coercitives unilatérales imposées par les Etats-Unis à la Syrie.

Par ailleurs, la délégation de l’Assemblée du peuple a rencontré la délégation britannique participant aux réunions.

La délégation britannique a exprimé son inquiétude à l’égard de l’agression turque contre la Syrie.

La délégation syrienne a réclamé à nouveau aux Britanniques de ne pas rassembler leurs informations via les médias qui étaient l’un des agents de l’agression, de la tromperie et de la fabrication des événements.

R.F. /  L.A.

Check Also

La sélection syrienne de football bat son adversaire chinoise aux éliminatoires des deux coupes d’Asie et du Monde

Dubaï-SANA / La sélection syrienne de football a battu aujourd’hui son adversaire chinoise par le …